Les glandes du corps humain pdf

PHD

Que se Passe-t-il dans le Corps après une Vaccination? Dès l’injection, il peut donner une réaction les glandes du corps humain pdf brutale, et provoquer un choc qui met la vie en danger, comme toute injection de substance étrangère traversant la barrière protectrice de la peau. Cela est classique, reconnu par les fabricants et annoncé aux professionnels qui assument le risque de leur geste. Dans les heures qui suivent, l’organisme   encaisse   le coup.

C’est le grand branle-bas à l’intérieur du corps. Le vacciné réagit comme réagirait un pays, dont une région est frappée par une bombe atomique, et dont le souffle l’a balayé en entier, bousculant les édifices, les barrages, les groupes de travailleurs, les écoliers et les bosquets tranquilles. Une mobilisation brutale car artificielle est nécessaire. Il faut faire face au danger présent dans l’intimité du corps. Il s’agit aussi, et plus logiquement cette fois, de l’information   maladie   qui se veut spécifique et qui se veut limitée à la maladie mortelle contre laquelle on prétend   immuniser   et donc protéger le vacciné. Cette information   maladie   est calculée pour durer le plus longtemps possible, et donner naissance à des anticorps spécifiques, qui seraient  protecteurs .

Dans les semaines, les mois et les années qui suivent, l’organisme doit payer à doses filées, continues, le prix d’une protection supposée. De par sa logique de survie, une fois surmonté le choc toxique, l’organisme va entretenir l’information mortelle ou dangereuse reçue par le vaccin. Cette information est d’abord immatérielle, vibratoire, constamment répétée et relue par les   centres de commande   certainement situés dans le cerveau. Que l’on fasse ou non des   rappels   de vaccins n’agit certainement pas sur cette composante essentielle. Cette activité nécessite un milieu physico-chimique particulier, dont les caractéristiques ont été précisées par Louis Claude Vincent. Ensuite l’information s’entretient par le renouvellement des cellules   mémoire  , et enfin par le travail soutenu des   lymphocytes B  , les usines à anticorps.

Tout cela consomme une énergie précieuse car tout a un prix. Il est habituel de voir les enfants vaccinés obligés de fréquenter régulièrement les cabinets médicaux, où ils rencontrent l’antibiothérapie et les anti-inflammatoires qui leur enlèvent encore les moyens d’un retour durable à la santé. Cette guerre constante va aussi consommer les précieux oligo-éléments, brûler le magnésium, étouffer les cellules et faire dériver le terrain vers des états préoccupants. Le nom homéopathique de ce procédé est la sycose. Il est aussi logique de penser que l’épreuve de fond imposée à de jeunes organismes immatures au plan immunitaire, leur fasse perdre la cohésion de leur système de défense, et les précipite vers des affections type leucémie.

Donc chaque vaccination va donner naissance à une MALADIE CHRONIQUE, avec tout un cortège de signes physiques et modifications du caractère et des comportements. Le BCG, vaccin vivant, va provoquer un tuberculinisme, avec plus ou moins de succès selon la robustesse de l’enfant et son hérédité familiale. On voit parfois des   sycoses sèches  , où l’on constate un amaigrissement irréductible à la place de l’obésité. Les dérivés d’aluminium et du mercure des vaccins, se rajoutent à ceux des amalgames dentaires pour provoquer une troisième catégorie de   mode réactionnel   connue des homéopathes sous le nom de   luèse  , appelée par les anciens médecins   hérédosyphilis  , ou encore improprement  fluorisme  .

KeïKo Co-fondatrice d’Amsha, créatrice de Kaneh-Bosem, mère de deux enfants. Se consacre aujourd’hui à transmettre ses connaissances sur la dimension initiatique de l’enfantement et à informer sur les enjeux d’une naissance libre. Pour ma part, un corps sain en bonne santé morale et physique n’a pas besoin de vaccins car le corps vigoureux se défend tout seul aux agressions multiples. Oui, je serai favorable à l’interdiction totale de la vaccination ! Les victimes des vaccinations, les maladies auto immunes ne sont pas sur les statistiques. Si vous voulez une bombe a retardement dans votre corps alors faite vous vacciner ! CORDIALEMENT Licorne PS pour le sida recherchez à SV40 !

Plus de vieux de 70 à 100 ans mais il y a un fossé entre 50 et 70 ans. Voici pour info un résumé du livre de Sylvie Simon  Les 10 plus gros mensonges sur la vaccination . Prenez soin de votre santé, et ne comptez pas sur les labos pharmaceutiques ou la sécu pour vous la donner. Sylvie Simon est écrivain et journaliste.